Gerard Larcher "l'inclusion peut en laisser certains au bord de la route"

Accueil / Régional / Gerard Larcher "l'inclusion peut en laisser certains au bord de la route"

Laurent Wauquiez, Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et Sandrine Chaix, Conseillère spéciale au handicap, organisaient il y a quelques jours un déjeuner-débat autour de la politique régionale en faveur du handicap au CREPS de Vichy, en présence de Gérard LARCHER, Président du Sénat


Gerard Larcher  "l'inclusion peut en laisser certains au bord de la route"

L'occasion pour Laurent Wauquiez de marteler un message fort : " Le handicap est un sujet qui nous tient tout particulièrement à coeur. Avant, notre région ne s'occupait absolument pas du handicap, mais quand on a une des régions les plus riches, prospères et importantes de France, c'est impossible de ne pas avoir d'action forte en matière de handicap. Avec Sandrine Chaix, nous sommes partis de rien "

 " Le handicap nous fait tous progresser. " Laurent Wauquiez

Précisant en outre que le handicap fait partie de l'ADN de la région AURA, Laurent Wauquiez a également rappelé que plus de 10% des salariés de l'institution régionale sont des travailleurs en situation de handicap, un chiffre qui place la région dans les meilleurs élèves français.

C'est ensuite par l'exemple d'un lycée local que le président de la région a enchaîné : " Dans un des lycées de notre région, 50 % de l'effectif de la cantine est du personnel en situation de handicap, " cela a totalement changé la façon de voir les choses " me disait le chef cuisinier, en me racontant que maintenant, quand quelqu'un veut se plaindre, il réfléchit à deux fois. C'est beaucoup plus sain. "
Répondant par la suite à la question d'un convive, il précise sa pensée sur la fameuse notion d'inclusion, tant commentée dans le débat national et sur le rôle des ESAT, parfois décriés : " Les plus fragilisés, si on les sort des ESAT à tout prix ce n'est pas bon, si pour certains c'est une structure par laquelle on passe seulement, pour de nombreux autres c'est un vrai lieu d'épanouissement " .

Un sujet important enrichi par Gerard Larcher , le président du SENAT : " L'idée intéressante qui été sous-jacente dans la loi 2005 c'est qu'on est tous des citoyens égaux, mais il y en a qui ont plus besoin que les autres " et de renchérir sur l'inclusion : " Attention dans le mot inclusion de ne pas créer de l'exclusion. Politiquement c'est un rappel pas inutile, même pour moi. Car cela "fait bien" de parler de l'inclusion dans les discours, mais l'inclusion peut en laisser certains au bord de la route "

Laurent Wauquiez a également évoqué la question de l'équipement, question sur laquelle la région oeuvre régulièrement, sans oublier de créditer l'action de Sandrine Chaix et de parler du label H+, donnant l'exemple de ce dispositif : " Prenons l'exemple d'un festival qui se crée et va mettre en place une rampe d'accès, le label H+, c'est aujourd'hui pousser plus loin la réflexion autour du handicap, par exemple sur les différents types de handicap, et de penser à tout cela lors de la conception même des projets, voire même des spectacles ".

 

Quelques chiffres 

Concernant le dispositif d'aide à la modernisation des ESAT, le montant total affecté depuis le vote du plan handicap s'élève à 6 132 684 euros. Ainsi, 50 ESAT ont été aidés. Concernant le dispositif d'aide à l'acquisition de véhicules adaptés, le montant total affecté depuis le vote du plan Handicap s'élève à 610 632 euros pour 62 associations aidées.

 

La région moteur du sport et handicap

" Le handicap est notre grande cause régionale " précisait Laurent Wauquiez sur les documents de présentation de cette journée.  " Sur l'ensemble du mandat, ce seront 30 millions d'euros que la Région investit en faveur du handicap. Toutes nos politiques régionales doivent penser à inclure l'amélioration des personnes en situation de handicap. C'est ainsi qu'Auvergne-Rhône-Alpes se positionne comme la Région la plus inclusive en France en matière de handicap. C'est dans cet esprit que nous portons la candidature pour l'organisation des Global Games ". 

Pour info, Les Global Games INAS (Fédération Internationale des Athlètes ayant une déficience intellectuelle) sont le plus grand évènement sportif au monde pour les athlètes d'élite ayant une déficience intellectuelle. Comme les JO, ils sont organisés tous les 4 ans avec plus de 1000 athlètes d'élite venant de 80 pays pour s'affronter sur 10 sports. (Athlétisme / Natation / Tennis de Table / Basket H / Basket F / Cyclisme / Futsal / Tennis

Il y a deux catégories pour les participants ; II1 - Déficience intellectuelle  / II2 - Trisomie 21


[30/09/2019]